Accueil du site > Actualités > Archives 2009 > Le Fonds de Modernisation de la Restauration

Le Fonds de Modernisation de la Restauration

16 septembre 2009

Objectif visé : 1 milliard d’euros de prêts, en intégrant les cofinancements bancaires associés, pour moderniser, en trois ans, la profession.

Aider les professionnels de la restauration à remettre leurs établissements aux normes, à les rénover, à améliorer leur l’accueil en vue du développer leur activité et les emplois, c’est ce que propose le Fonds de Modernisation de la Restauration.

Le Prêt Participatif pour la Modernisation de la Restauration (PPMR) a été conçu pour financer la modernisation des entreprises de la restauration soumises à la contribution financière du Contrat d’Avenir de la Restauration et respectant les engagements pris par les professionnels dans ce cadre, dont en particulier la baisse des prix, en contrepartie de la baisse de TVA.

Ne pourront en bénéficier que les seuls restaurateurs qui ont agi dans le cadre des engagements du Contrat d’Avenir de la Restauration, notamment ceux qui ont baissé leurs prix.

Le Prêt Participatif pour la Modernisation de la Restauration (PPMR)

Ce prêt participatif spécifique sera disponible à partir du 1er octobre 2009.

Il est accordé sans garantie ni caution personnelle.

D’un montant compris entre 30 000 € et 120 000 €, il est remboursable sur 5 ans. Il est proposé avec un taux préférentiel et un différé d’amortissement du capital de 12 mois.

Pour télécharger la plaquette Prêt Participatif pour la Rénovation Hotelière : cliquez ici

Le Fonds de Modernisation de la Restauration (FMR)

Le fonds est financé par la profession qui reversera au FMR une contribution de 0,12% des recettes hors taxes pour la fraction qui excède 200 000 euros de chiffre d’affaires.

La contribution versée au FMR alimentera un « Fonds de Garantie PPMR » permettant de mettre en place jusqu’à 110 M€ de PPMR (associés à 220 M€ de concours bancaires par an)… Au total, les professionnels de la restauration devraient donc profiter de 1 milliard d’euros de financements, sur trois ans, pour investir dans la modernisation de leurs établissements.

Il devrait ainsi permettre à plus de 1 500 entreprises du secteur de la restauration, de se moderniser chaque année, pendant les trois ans du Contrat d’Avenir de la Restauration.

Les professionnels seront associés à la gestion du fonds par la création d’un comité d’orientation et de suivi, composé de représentants des syndicats professionnels, de l’Etat et d’OSEO.

En outre, une partie des fonds collectés, soit 3 millions par an, servira à promouvoir les métiers de la restauration, et plus généralement l’image de la restauration.

H.T.R. Consulting - Le Cros de l'Estang - 104 Impasse des Mûriers - 83136 Méounes les Montrieux - Tel : 06.78.43.79.74