Accueil du site > Actualités > Archives 2014 > Taxe de séjour

Taxe de séjour

16 juillet 2014

L’Assemblée nationale a accepté de justesse dans la nuit de mardi à mercredi, par 33 voix contre 28, de renoncer à relever le plafond de la taxe de séjour à 8 euros, contre 1,50 euro actuellement, voté en première lecture, et de repousser toute réforme à 2015.

La majorité du groupe socialiste (25 sur 41 députés du groupe, dont son président, Bruno Le Roux), comme les écologistes, ont voté contre l’amendement gouvernemental de suppression de cette mesure, qui a été adopté grâce aux voix de l’UMP, de l’UDI et des radicaux de gauche, dans le cadre de la discussion du projet de budget rectificatif 2014.

L’Assemblée, qui a suspendu ses travaux à 2H00 sans avoir achevé l’examen en nouvelle lecture du projet de loi de finances rectificative devra se prononcer mercredi après-midi sur la hausse à deux euros de la taxe de séjour en Ile-de-France, que le gouvernement propose également de supprimer.

Ces hausses avaient été adoptées le 25 juin sur proposition de députés socialistes, en particulier d’Ile-de-France, sans que le gouvernement ne s’y oppose, le ministre des Finances Michel Sapin et le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert s’en remettant alors à "la sagesse de l’Assemblée". Mais elles avaient ensuite suscité la vive opposition de leur collègue aux Affaires étrangères, Laurent Fabius, en charge du tourisme, qui relayait les inquiétudes des professionnels du secteur.

Source : Le Figaro

H.T.R. Consulting - Le Cros de l'Estang - 104 Impasse des Mûriers - 83136 Méounes les Montrieux - Tel : 06.78.43.79.74